La semaine avant Pâques est l’ une des plus solennelles et profondément émouvantes manifestations en Espagne ; elle est chargée de ferveur religieuse et de rites sacrés. Au coeur des célébrations rappelant la passion de Christ, les processions de pénitents.

 

Procession de la semain sainte à Séville

Procession de la semain sainte à Séville

La plupart des processions andalouses débutent le dimanche avant Pâques, « Domingo de Ramos » (Dimanche des Rameaux) ; mais dans les villes plus petites , elles commencent parfois le jeudi,  « Jueves Santo » (Jeudi Saint). Les statues et images religieuses, souvent drapées de riches vêtements et entourées de fleurs, sont portées sur des colonnes par des pénitents, en chasuble, et habituellement en cagoule. Ceux-ci sont accompagnés par d’autres pénitents, souvent membres de fraternités, parcourant lentement les rues venteuses.

La Semaine Sainte à Séville

L’une des célébrations de la Semaine Sainte la plus spectaculaire est à Séville ;  des statues baroques de la Vierge Marie, avec des couronnes en argent et en or, sont portées sous des dais, dans plus de 50 processions différentes, chacune comprenant des centaines de personnes. Chaque groupe démarre de sa propre église, et son parcours converge vers tous les autres, pour atteindre l’ immense cathédrale (classée «  Patrimoine Mondial » par l’UNESCO). Après avoir passé par la cathédrale, les groupes rentrent par un autre chemin. Les processions portant les statues les plus vénérées défilent très tôt, le matin du Vendredi Saint ; le long du parcours, les gens s’installent dès la nuit pour les regarder. Leur passage est parfois accompagné de chants flamencos fervents.

La Semaine Sainte à Grenade

À Grenade, l’une des nuits les plus remarquables est celle du Mercredi Saint, lorsque les grottes des collines du Sacromonte sont éclairées de feux de joie, tandis que le « Cristo de los Gitanos », (le Christ des Gitans), est montré dans la procession. Le Jeudi Saint, les rues s’apaisent pour la procession du «Cristo  Silencio », accompagné du seul battement des tambours. La nuit du Vendredi Saint, les membres de la fraternité de « Soledad de San Jerónimo parcourt  les rues, vêtus de manière à ressembler aux figures bibliques. Le Dimanche de Pâques, les enfants ont leur propre défilé, portant des lanternes en poterie.

Pâques à Malaga

À Malaga, où certaines statues sont si lourdes qu’elles exigent plus de cent pénitents pour les porter, Mercredi Saint est dominé par Jésus de Nazareth ; avec une longue tradition de libérer chaque année un prisonnier, qui accompagne alors la procession. Avant la lumière du jour, le Vendredi Saint, une statue de la Vierge Marie est portée à travers les rues, lors d’une procession éclairée de grandes bougies, portées par des pénitents.