Le Torcal d’Antequera est une réserve naturelle dans un ensemble monumental de rochers ruiniformes,  située au sud de la ville d’Antequera (province de Málaga,  route A 45 ). Il est connu pour ses remarquables formations calcaires, créant l’un des plus impressionnants  paysages  karstiques  d’Europe.

Parc naturel du Torcal (Antequera)

Parc naturel du Torcal (Antequera)

Le territoire a été désigné  Site Naturel d’Intérêt National en juillet 1929, et une Réserve Naturelle d’environ 17 kilomètres carrés,  a été créée  en octobre 1978.

Géologie du Torcal

La Sierra d’El Torcal (ou El Torcal) est une petite chaîne de montagnes  séparant les villes d’Antequera et de Málaga. Elle comprend quatre zones géologiques : Sierra Pelada, Torcal Alto, Torcal Bajo et Tajos, et Laderas. Le point culminant du Torcal est Camorro de las Siete Mesas (1336 m),  dans le Torcal Alto.

Le calcaire de l’ère jurassique, vieux d’environ 150 millions d’années, s’est déposé dans un couloir marin s’étendant du Golfe de Cadix  à Alicante, entre l’Océan Atlantique actuel, et la Mer Méditerranée. Ces fonds marins ont été soulevés de plus de 1300 mètres à l’ère tertiaire, donnant naissance à une modeste chaîne de montagnes calcaire,  rare en Andalousie. Plus tard, une succession de fractures, de crevasses,  et de failles à angle droit (généralement NO-SE et NE-SO) a été exploitée par l’érosion, créant des passages entre les grands blocs de calcaire, visibles aujourd’hui. Les blocs eux-mêmes ont été soumis à la dissolution par l’eau (karstification) et à la séparation due au  dégel ; sur les couches calcaires  horizontales, il en résulte maintenant des formes qui ont donné leur nom selon leur ressemblance : le Sphinx, la Cruche, le Chameau, la Vis, etc… D’autres surfaces planes ont été calcifiées sur des terrains accidentés  et rocheux, où la marche est difficile.
Comme beaucoup de massifs calcaires, le Torcal  referme  des grottes et autres cavernes souterraines ;  certaines ont une importance historique comme la « Cueva del Toro » (la Caverne du Taureau) et ses artefacts néolithiques. Elles  doivent aussi leurs origines à la dissolution du calcaire souterrain par l’eau de pluie.

Biologie

Parc naturel du Torcal (Antequera)

Faune dans le Parc naturel du Torcal

El Torcal comporte un nombre impressionnant de fleurs sauvages comme des lys, des iris nazarena,  des pivoines rouges, des églantiers, et trente variétés d’orchidées. Les nombreuses espèces de reptiles comprennent la couleuvre de Montpellier et le lézard ocellé, tous deux endémiques au Torcal. On trouve également le vautour griffon, la chèvre des montagnes andalouse et des mammifères nocturnes tels le blaireau, la belette et des rongeurs.

Visites du Torcal

Le Torcal est accessible par une route pavée, à partir du village de Villanueva de la Concepción. Une petite boutique de cadeaux et un centre d’ interprétation, sur le parking, sont le point de départ pour une courte promenade ; elle mène à un point de vue impressionnant, et trois sentiers de randonnée, balisés en couleur de 1.5 km, 2.5 km et 4.5 km, aux nombreux panoramas remarquables.
À cause des températures extrêmes, la plupart des excursions ont lieu au printemps et en automne.