fondation-du-leg-andalouLe «Legado Andalusí» ou Héritage d’al-Andalus est un projet touristique et culturel ayant pour objectif de récupérer et de promouvoir les traces historiques des civilisations arabes et berbères qui ont prospéré au sud de la Péninsule ibérique durant huit longs siècles. Andha Luz travaille ainsi en collaboration avec l’institution afin de faire découvrir au public français les quatre grands circuits touristiques qui ont été déclarés Itinéraires culturels européens. A travers toute l’Andalousie, ceux-ci partent de villages et de villes étroitement liés au passé historique du royaume d’al-Andalus et aboutissent à l’ensemble de palais de l’Alhambra de Grenade, la ville forteresse la plus imposante de cette culture.

4 Circuits culturels à travers toute l’Andalousie

voyages-culturel-andalousie

Ainsi, la Route du Califat relie Cordoue à Grenade, traversant des paysages de campagne et d’oliviers et passant aussi au sud de la province voisine de Jaén. La Route de Washington Irving part de Séville et s’enfonce dans les collines de Grazalema et Ronda, la campagne d’Antequera, pour terminer avec Grenade, ses vallées et moyennes montagnes. Elle parcourt le trajet emprunté par le diplomate américain à cheval au 19e siècle. C’est d’ailleurs le voyage qui lui inspira son fameux livre « Les comtes de l’Alhambra ».  La Route des Nasrides part du nord de Jaén et descend le long de la vallée du Guadalquivir afin de traverser la Sierra Mágina et de pénétrer dans les montagnes entourant Grenade. Nous découvrons avec ce circuit la création de la dernière dynastie musulmane d’Europe Occidentale. Quant à la Route des Almoravides et des Almohades, elle part de Cadix, continue par Malaga et se termine dans le chef-lieu de l’évocateur royaume nasride, laissant de côté les régions grenadines du Poniente et des Alpujarras.

Ces quatre circuits culturels sont ainsi une manière originale et ludique de découvrir le patrimoine, la gastronomie et l’art andalou sous l’angle de son histoire, afin de mieux comprendre sa culture, mais aussi pour témoigner de la grandeur d’un royaume qui a laissé d’innombrables traces en Espagne, et particulièrement en Andalousie.