La ville la plus américaine d’Espagne fête cette année le bicentenaire de la constitution espagnole promulguée en 1812. Culture, art, science, histoire et politique sont les thèmes que la ville va développer tout au long de cette année 2012.

 

cadix-plage-voyage-andalousie

Plage de Cadix

Cadix est une ville unique, lumineuse, accueillante, pleine de surprises, aux monuments impérissables, et aux rues et places qui évoquent d’autres horizons. En 2012, Cadix sera une fiesta permanente. L’animation et le brouhaha n’effraient pas la ville qui inventa le Carnaval, le sarcasme et l’ironie. L’engagement et l’exigence n’ont plus d’ailleurs.

Considérée comme la ville la plus ancienne d’occident, Cadix achève son 3ème millénaire en donnant au monde une leçon d’indépendance. C’est en 1812 qu’on y promulgua la Constitution qui fut à l’origine des chartes qui s’imposèrent par la suite sur le continent américain. L’exemple donné par ses responsables politiques qui faisaient face à l’envahisseur français en déclarant un misérable lambeau de péninsule « terre d’Espagne » est aujourd’hui sujet de fierté et de reconnaissance.

Cadix, la petite tasse d’argent est cette année Capitale Ibéro-américaine de la Culture. Son carnaval représentera les célébrations festives qui ont lieu de part et d’autre de l’océan. Les rendez-vous annuels que sont le Festival International de Titeres, festival ibéro-américain de théâtre, et le Festival de Danse et de Musique dédié à Manuel de Falla en profiteront de même pour élargir leur offre et s’ouvrir au monde.

Le nouveau Parador de Cadix

Parador-de-Cadix

Parador de Cadix

En septembre, Cadix prévoit aussi l’ouverture d’un nouveau Parador de Tourisme, l’ancien hôtel Atlantique, un établissement de 124 chambres avec piscine surélevée, vue sur l’océan et la meilleure cuisine de la chaîne nationale.

Ce sera de plus un parador écologique qui économisera l’eau et utilisera des énergies propres et renouvelables, en particulier l’énergie solaire, en raison des 3000 heures de soleil à l’année dont profite la Costa de la Luz de Cadix.

En octobre, c’est le Sommet Ibéro-américain des chefs d’Etats que Cadix accueillera. L’Espagne mettra un point d’honneur à ce qu’un maximum de mandataires internationaux assiste à l’évènement, après l’échec des dernières rencontres.

Visites à ne pas manquer

A proximité du port et de la mairie Isabelino de Cadiz se trouve la place d’Espagne et son fameux Monument à la Constitution de 1812. Les noms des députés qui approuvèrent la première Charte Espagnole sont gravés dans sa pierre. Plus loin, la place de San Antonio donne sur la rue de Santa Ines et sur  l’Oratoire de San Felipe Neri.

C’est ici que se trouve depuis 1912 le Musée de la Constitution, où se trouve conservé un tableau du 19e siècle qui dépeint ces jours historiques, et une maquette en acajou et ivoire de l’ingénieur militaire Alfonso Jimenez à l’attention du roi Carlos III. La maquette représente Cadix en 1777.